Le Concours canadien de journalisme recherche de nouveaux juges

TORONTO, le 14 octobre  2021 – Le Concours canadien de journalisme est à la recherche de nouveaux juges pour les prix de 2021 et sollicite les offres de service de personnes intéressées et qualifiées venant de milieux appartenant ou non au journalisme.

Le Concours canadien de journalisme est l’un des programmes de prix journalistiques le plus important et prestigieux au Canada. Établi en 1949 pour encourager et récompenser l’excellence du travail journalistique dans les quotidiens au Canada, le concours est aussi ouvert aux agences de presse et autres organisations canadiennes qui publient du contenu original au moins cinq jours par semaine. Ce qui inclut les publications numériques et les journaux communautaires, mais exclut les organisations dont la mission première est la téléradiodiffusion ou la publication de magazines.

Chaque année, nous nommons 66 juges pour évaluer les candidatures et choisir les lauréats et les finalistes dans 22 catégories. Les juges au sein d’un comité de trois personnes examinent les candidatures indépendamment et établissent une sélection individuelle au cours de deux ou trois rondes pour en venir à une courte liste, puis se réunissent pour prendre une décision finale comme groupe. Le processus se déroule de la fin de janvier à la mi-mars. Le gros du travail se fait en ligne, mais les décisions finales se prennent par téléconférence ou visioconférence.

Le nombre de candidatures varie d’une catégorie à l’autre. Les catégories de photos rassemblent normalement de 30 à 100 candidatures. Les catégories de reportages écrits comptent une douzaine à 75 soumissions; dans plusieurs des catégories non photographiques, on peut soumettre quelques éléments différents par candidature individuelle.

Le travail de juge se fait bénévolement, sans compensation financière, mais avec la valeur intrinsèque de contribuer de façon importante à l’excellence journalistique au Canada.

Nous tentons tous les ans de réunir un groupe diversifié comprenant des juges vétérans et des nouveaux venus qui représentent toutes les régions du Canada avec une large variété d’antécédents, expériences, intérêts et secteurs d’expertise. Nous souhaitons de que nos comités de sélection reflètent la diversité des cultures, des genres et de la géographie du Canada et nous sommes intéressés à recevoir les offres de service de personnes qui peuvent offrir des perspectives et expériences différentes.

Alors que la plupart des juges par le passé ont travaillé en journalisme, ce n’est pas une exigence absolue. Toutefois, les juges éventuels doivent détenir des attributs ou expériences qui rendent leurs jugements crédibles.

Voici les exigences demandées aux juges du CCJ :

  • Sauf pour les quatre catégories de photos, les juges doivent être fonctionnellement bilingues. Il n’est pas nécessaire de maîtriser parfaitement les deux langues, mais les juges doivent être en mesure de comprendre l’anglais et le français écrit et parlé. Le bilinguisme n’est pas exigé pour les catégories de photos.
  • Les juges ne peuvent pas avoir de relations de travail ou d’affaires avec toute organisation admissible au concours durant 2021 et le premier trimestre de 2022. Les juges peuvent toutefois travailler pour des organisations qui ne sont pas admissibles à participer au concours, dont les téléradiodiffuseurs et les magazines.
  • Les juges doivent être disponibles pour examiner les candidatures et procéder au processus de sélection entre la fin de janvier et la mi-mars.
  • Les juges doivent s’engager à respecter la confidentialité de tous les aspects du processus de sélection, incluant les candidatures et les délibérations, en tout temps, même après l’annonce du nom des finalistes et lauréats.

Si vous répondez aux exigences et êtes intéressé à ce que votre nom soit ajouté à notre liste de juges, veuillez envoyer les informations suivantes à Paul Woods, directeur général, exec@nna-ccj.ca:

  • Votre nom et vos coordonnées, incluant votre numéro de téléphone et adresse courriel.
  • Un aperçu de vos compétences, plus particulièrement des renseignements qui, selon vous, vous qualifient pour évaluer du travail journalistique.

Une offre de service ne constitue pas un engagement ferme de votre part, ni de la nôtre. Si vous offrez vos services, on pourra ou non vous demander d’être juge pour 2021. Nous communiquerons avec les juges éventuels avant la fin de l’année pour confirmer leur disponibilité et pour fournir d’autres informations sur le processus de sélection. La liste finale de juges sera établie à la fin de janvier.

 

Pour plus d’information, communiquez avec :

Paul Woods

Directeur général

Concours canadien de journalisme

exec@nna-ccj.ca

905-719-8675