Communiqué de Paul Samyn, président du Conseil des gouverneurs du Concours canadien de journalisme

Le Concours canadien de journalisme a un rôle important à jouer pour éliminer les obstacles systémiques à l’équité et aux opportunités dans le monde  du journalisme canadien. Une vérification que nous avons récemment effectuée en analysant les données sur les finalistes des dix dernières années a confirmé notre conviction que le programme de prix ne reflète pas la diversité du Canada. C’est un problème que nous avons l’intention de régler.

Le Conseil est en train de réexaminer ses politiques pour s’assurer que le Concours est inclusif et outillé pour reconnaître le travail exceptionnel accompli par les journalistes de groupes en quête d’équité, y compris les femmes, les Autochtones, les Noirs et les personnes de couleur.

La réflexion du Conseil, qui est déjà en cours et qui reçoit des commentaires utiles de la part des membres du syndicat Unifor, examinera les obstacles qui se dressent devant ces journalistes pour la soumission de leurs oeuvres et s’assurera que leur travail soit jugé équitablement. Nous explorerons également la possibilité de créer de nouvelles catégories.

Nous encouragerons également les salles de rédaction qui participent au concours à mettre en valeur le travail d’une cohorte plus diversifiée de journalistes en soumettant leurs candidatures. Nous fournirons plus d’informations au fur et à mesure que cet exercice se déroulera dans les semaines à venir.