Le Concours canadien de journalisme annonce des initiatives pour qu’il soit plus inclusif et représente mieux la diversité au pays; des changements aux règles d’admissibilité sont aussi approuvés

TORONTO, le 5 octobre 2021 – Le conseil des gouverneurs du Concours canadien de journalisme a annoncé aujourd’hui plusieurs initiatives visant à le rendre plus inclusif et plus représentatif de la diversité canadienne. Ces changements, qui découlent d’un engagement pris en mai, lors de la cérémonie de remise des prix de 2021, prévoient :

  • Une réduction des frais pour les journalistes pigistes qui s’inscrivent indépendamment au concours et pour les journalistes qui travaillent pour des médias numériques, hors des cadres traditionnels des journaux. Ces journalistes devront payer 20 $ par candidature, comparativement à 50 $ pour les candidatures des organes de presse traditionnels qui ne participent pas au programme des bienfaiteurs du CCN et à 40 $ pour les organisations qui participent à ce programme.
  • Une campagne de sensibilisation pour encourager tous les nouveaux médias admissibles, aussi bien du milieu traditionnel des journaux que des médias numériques, à soumettre le meilleur travail accompli par des journalistes venant de groupes luttant pour l’équité, y compris les PANDC et LGBTQ+.
  • L’ajout au conseil d’une personne représentant la Canadian Association of Black Journalists (Dexter Brown) et les journalistes autochtones (Jim Compton). Parce que deux grandes organisations, Postmedia et Torstar, ont volontairement réduit leur propre représentation au conseil, trois autres positions sont récemment devenues vacantes. Nous avons l’intention de pourvoir ces postes au cours des prochaines semaines avec des journalistes qui fourniront également d’importantes perspectives au conseil.
  • Des mesures pour créer un bassin de juges qui sont plus représentatifs de la nature diversifiée du Canada. En plus d’utiliser les canaux existants pour le recrutement et le maintien en poste des juges, nous prévoyons solliciter de nouveaux juges dans un effort pour élargir et diversifier le bassin.
  • Mettre fortement l’accent sur la recherche de candidatures valables provenant de groupes luttant pour l’équité alors que nous comptons pourvoir un de nos postes administratifs à la direction du programme.

Deux autres initiatives ont été discutées par le comité du conseil sur la diversité et le nouveau groupe consultatif sur la diversité et l’inclusion. Elles n’ont pas été recommandées pour adoption à ce moment-ci, mais elles sont toujours à l’étude :

  • La création d’une nouvelle catégorie pour honorer un reportage remarquable à propos des questions de justice raciale/sociale.
  • La création d’une bourse pour permettre une période d’emploi en faveur d’un(e) journaliste émergent(e) provenant d’un groupe luttant pour l’équité.

En plus de ces initiatives en matière de diversité, le conseil du CCJ a aussi approuvé deux autres changements.

Un changement aux règles d’admissibilité au concours permettra la soumission de candidatures pour du travail effectué en collaboration par plusieurs personnes, incluant une ou plusieurs d’entre elles qui n’auraient pas été autrement admissibles à participer au concours. Le détail de ce changement se trouve dans les règles du concours sur le site web du CCJ, spécifiquement aux règles 4, 7, 11 et 12.

À la suite d’une réduction importante des revenus découlant de l’élimination de la soirée de gala pour la remise des prix en raison des restrictions relatives à la COVID, le programme supprime les prix en argent. Précédemment, les gagnants des 22 catégories recevaient 1000 $ chacun, et le Journaliste de l’année recevait un montant additionnel de 2500 $.

Le Concours canadien de journalisme a été créé en 1949 pour encourager et récompenser l’excellence du travail dans les journaux quotidiens au Canada. Le concours est aussi ouvert aux agences de presse et autres organisations canadiennes (à l’exception des radio-télédiffuseurs et magazines) qui publient du contenu original au moins cinq jours par semaine.

 

Pour plus d’information, communiquez avec :

Paul Woods

Directeur général

Concours canadien de journalisme

exec@nna-ccj.ca

905-719-8675