Les nominations sont annoncées pour le 70e Concours canadien de journalisme

Les journaux communautaires sont maintenant admissibles à participer au Concours canadien de journalisme
mardi 2 octobre 2018
Avec des prix désignés à leur nom, sept éminents journalistes des années passées sont honorés par le Concours canadien de journalisme
jeudi 2 mai 2019

TORONTO, le 18 mars 2019 – Le Globe and Mail vient en tête des nominations au 70e Concours canadien de journalisme avec 20 finalistes.

On compte parmi les autres organes de presse ayant plusieurs finalistes : le Toronto Star et La Presse avec six chacun, La Presse Canadienne avec quatre, et le Saskatoon StarPhoenix et le Waterloo Region Record avec trois chacun. Les Winnipeg Free Press, St. Catharines Standard, Calgary Herald/Calgary Sun, Edmonton Journal/Edmonton Sun et Ottawa Citizen ont chacun deux finalistes dans le concours. Le Calgary Herald a également une nomination conjointe avec le National Post, et le Toronto Star en partage une avec le Halifax Chronicle-Herald et le Brunswick News. Neuf autres médias ont chacun un finaliste.

Il y a 63 finalistes dans 21 catégories, sélectionnés parmi 951 candidatures pour du travail publié en 2018. On annoncera les lauréats lors d’une cérémonie de remise des prix à Toronto le vendredi 3 mai.

Le (la) Journaliste de l’année 2018 sera choisi(e) parmi les gagnants de cette année. Son nom sera annoncé au gala après que les prix de toutes les catégories auront été décernés.

Il s’agit de la 70e année du programme de prix et de la 30e en vertu de la présente structure administrative. Le Concours a été créé par le Toronto Press Club en 1949 pour encourager et récompenser l’excellence du travail journalistique dans les quotidiens au Canada. Le concours est maintenant ouvert aux journaux quotidiens, agences de presse et sites de nouvelles en ligne dont les candidatures ont été approuvées par le conseil des gouverneurs du CCJ.

Merci pour la contribution des commanditaires, sept des 21 catégories ayant été nommées cette année en l’honneur d’importantes personnalités du journalisme. Le Prix Claude Ryan pour l’éditorial (commandité par la famille Ryan) et le Prix Norman Webster pour le reportage international (commandité par la famille Webster) ont été annoncés l’an dernier.

Se sont ajoutés cette année le Prix George Brown pour grande enquête (commandité par le Globe and Mail), le Prix John Wesley Dafoe pour la politique (commandité par Ron Stern), le Prix E. Cora Hind pour le journalisme spécialisé (commandité par le Nellie McClung Heritage Site), le Prix Bob Levin pour le reportage bref (commandité par le Globe and Mail) et le Prix William Southam pour le reportage élaboré (commandité par la famille Southam).

Les faits saillants des nominations de cette année :

• Trois personnes sont finalistes dans deux catégories différentes : Grant LaFleche du St. Catharines Standard pour Grande enquête et Reportage à caractère local, Greg Mercer du Waterloo Region Record pour Reportage à caractère local et Politique et Andrew Vaughan de La Presse Canadienne pour Photo de reportage et Photo de sport.
• Brian Gable du Globe and Mail, lauréat à sept reprises, est finaliste pour la 17e fois, un record, pour la Caricature.
• Une autre lauréate à sept reprises, Stephanie Nolen du Globe and Mail, est finaliste pour la 16e fois de sa carrière pour l’International.
• Gagnant à six reprises, Grant Robertson du Globe and Mail est finaliste pour une 12e fois pour le Reportage élaboré.
• Lauréats à trois reprises, David Pugliese du Ottawa Citizen, John Roe du Waterloo Region Record, Paul Waldie du Globe and Mail et Jon Wells du Hamilton Spectator sont tous finalistes à nouveau.
• Isabelle Hachey de La Presse, lauréate l’an dernier pour l’International, est finaliste pour une huitième fois, cette fois-ci pour le Reportage élaboré.
• Russell Wangersky du St. John’s Telegram est finaliste pour la septième fois, tout comme David Pugliese.

Les finalistes dans toutes les catégories :

Culture
• Jonathan Dekel, Globe and Mail, pour un documentaire sur la façon dont les membres de Radiohead continuent de composer avec le décès d’un membre de leur équipe quand une scène s’est effondrée à Toronto il y a presque sept ans.
• Chris Hannay et Daniel Leblanc, Globe and Mail, pour avoir enquêté sur la tentative avortée du Musée des beaux-arts du Canada de vendre un important tableau de Marc Chagall afin d’obtenir les fonds pour acheter une autre œuvre d’art.
• Fanny Lévesque, Katia Gagnon et Véronique Lauzon, La Presse, pour avoir souligné comment un chef de l’Orchestre symphonique de Montréal s’est servi de son autorité pour se livrer à du harcèlement psychologique et parfois des agressions physiques à l’endroit des musiciens.

Journalisme spécialisé
• Zosia Bielski, Globe and Mail, pour sa couverture en matière de genre et sexualité.
• David Pugliese, Ottawa Citizen, pour sa couverture du secteur de la défense nationale.
• Randy Richmond, London Free Press, pour sa couverture du système correctionnel ontarien.

Nouvelle de dernière heure
• La Presse Canadienne, pour la couverture d’équipe de la collision entre un camion et un autobus qui a causé la mort de 16 membres de l’organisation des Broncos de Humboldt.
• Le Droit, pour la couverture de la tornade qui a frappé la région de Ottawa-Gatineau.
• Le Toronto Star, pour la couverture d’équipe de la tuerie sur la rue Yonge à Toronto, lorsqu’un homme a foncé dans la foule avec son véhicule fauchant 10 personnes.

Économie
• Jeff Lewis, Jeffrey Jones, Renata D’Aliesio et Chen Wang, Globe and Mail, pour avoir enquêté en profondeur sur l’industrie florissante des vieilles mines nécessitant de lourds investissements de nettoyage dont de grandes compagnies se débarrassent au profit de petites entreprises peu en mesure de payer la facture environnementale.
• Paul Waldie, Globe and Mail, pour une enquête qui a révélé comment des fonds d’entreprises canadiennes ont aidé à financer le terrorisme de l’État islamique à l’étranger.
• Geoffrey York, Globe and Mail, pour avoir trouvé des preuves de conduite et relations douteuses en rapport avec la corruption dans des ententes commerciales conclues par Bombardier et Exportation et Développement Canada.

Chroniques
• Nathalie Petrowski, La Presse.
• Niigaan Sinclair, Winnipeg Free Press.
• Russell Wangersky, St. John’s Telegram.

Caricature
• Michael de Adder, Halifax Chronicle-Herald/Brunswick News/Toronto Star.
• Brian Gable, Globe and Mail.
• Garnotte (Michel Garneau), Le Devoir.

Éditorial
• François Cardinal, La Presse.
• Heather Persson, Saskatoon StarPhoenix.
• John Roe, Waterloo Region Record.

Texte explicatif
• Carolyn Abraham, Globe and Mail, pour «Cracks in the Code», qui a exploré comment l’habileté de la science de «lire» l’ADN a largement dépassé sa capacité de le comprendre.
• James Bagnall, Ottawa Citizen, pour une explication complète de la façon dont le gouvernement fédéral en est venu à se retrouver avec Phoenix, son système de rémunération du personnel considérablement défectueux et fortement onéreux.
• Douglas Quan, National Post, pour avoir découvert comment le gouvernement municipal de Richmond, C.-B., relève les défis culturels auquel il fait face en tant que ville «la plus asiatique» d’Amérique du Nord.

Photo de reportage
• Chris Donovan, Globe and Mail, pour la photo d’une femme disant adieu à une amie juste avant sa mort médicalement assistée.
• Andrew Vaughan, La Presse Canadienne, pour une photo de la brume enveloppant le rivage durant une inondation à Fredericton.
• Gavin Young, Calgary Herald/Calgary Sun, pour une image dépeignant une oasis de calme au milieu du tapage du Stampede de Calgary.

International
• Daniel Dale, Toronto Star, pour sa couverture exhaustive des mensonges et tromperies du président américain Donald Trump.
• Stephanie Nolen, Globe and Mail, pour son reportage sur le Brésil, des défis environnementaux aux questions politiques et sociales.
• Nathan VanderKlippe, Globe and Mail, pour une observation sur le terrain de la répression de la Chine à l’endroit des Ouïghours et de la religion musulmane.

Grande enquête
• Aaron Derfel, Montreal Gazette, pour avoir dévoilé des informations choquantes à propos d’actes violents perpétrés contre des travailleurs de la santé au Montreal General Hospital, et des tentatives de l’institution pour camoufler ces incidents.
• Grant LaFleche, St. Catharines Standard, pour une enquête d’un an qui a dévoilé un complot politique afin de manipuler l’embauche du plus haut fonctionnaire de la Région du Niagara et une entente secrète d’une valeur de plus d’un million de dollars.
• Wendy Stueck et Mike Hager, Globe and Mail, pour une série décrivant les conditions lamentables de nombreux immeubles locatifs dans le secteur défavorisé de Eastside à Vancouver et l’incapacité de la municipalité d’appliquer ses propres règlements.

Reportage à caractère local
• Erin DeBooy, Brandon Sun, pour s’être penché sur les conséquences néfastes personnelles et humaines causées par l’utilisation des méthamphétamines dans sa communauté.
• Grant LaFleche, St. Catharines Standard, pour une enquête d’un an qui a dévoilé un complot politique afin de manipuler l’embauche du plus haut fonctionnaire de la Région du Niagara et une entente secrète d’une valeur de plus d’un million de dollars.
• Greg Mercer, Waterloo Region Record, pour un compte rendu détaillé des sérieux problèmes de santé affectant les travailleurs de l’industrie jadis florissante du caoutchouc de la région et de la réticence apparente des autorités en matière de sécurité au travail d’accepter leurs demandes d’indemnisation.

Reportage élaboré
• Isabelle Hachey, La Presse, pour un documentaire sur un exploit médical étonnant : la première greffe de visage au Canada.
• Jana G. Pruden, Globe and Mail, pour un article sur les séquelles d’un incendie qui a causé la mort de trois personnes et détruit une famille.
• Grant Robertson, Globe and Mail, pour un documentaire sur une expérience à la suite de laquelle trois singes de laboratoire ont été discrètement placés dans un sanctuaire pour y vivre leur retraite plutôt qu’avoir à faire face à une sentence de mort comme la plupart des animaux utilisés pour la recherche médicale.

Photographie d’actualité
• Jonathan Hayward, La Presse Canadienne, pour la photo d’un homme qui a sauvé les précieuses guitares électriques de son ami après une inondation à Grand Forks, C.-B.
• Darren Makowichuk, Calgary Herald/Calgary Sun, pour une image de policiers soignant un collègue blessé.
• Kayle Neis, Saskatoon StarPhoenix, pour la photo de bâtons de hockey plantés dans un banc de neige à la mémoire des membres de l’équipe des Broncos de Humboldt décédés dans un accident de la route.

Essai photographique
• Carlos Osorio, Toronto Star, pour les photos accompagnant un documentaire sur une femme de 77 ans qui a été forcée de quitter l’immeuble subventionné où elle vivait après qu’il eut été déclaré non sécuritaire.
• Renaud Philippe, Globe and Mail, pour des photos documentant la détresse des Rohingyas et leur fuite au Myanmar pour échapper au génocide.
• Melissa Tait, Globe and Mail, pour un essai sur une ligue de rugby qui renforce les relations entre ses joueuses et offre du soutien aux familles.

Politique
• Lori Culbert, Dan Fumano et Joanne Lee-Young, Vancouver Sun/The Province, pour un examen en profondeur sur ce que les gouvernements ont fait et avaient promis de faire à propos du logement abordable dans l’une des villes les plus dispendieuses au monde.
• Robert Fife, Steven Chase, Sean Silcoff et Christine Dobby, Globe and Mail, pour avoir étudié où se situe Huawei dans les ambitions internationales de Pékin et de quelle façon le Canada était prêt à accommoder la demande d’expansion de ce géant technologique.
• Greg Mercer, Waterloo Region Record, pour avoir révélé comment le Parti conservateur de l’Ontario a concocté l’histoire selon laquelle un député avait harcelé sexuellement une ancienne stagiaire de manière à favoriser la nomination d’un candidat mieux apprécié par le parti.

Présentation
• Laura Blenkinsop et Christopher Manza, Globe and Mail, pour leur travail de présentation d’un voyage sur les routes brésiliennes, d’une enquête majeure et d’une vraie saga criminelle.
• Jean-François Codère et Maxime Jean, La Presse, pour une présentation hautement interactive accompagnant un reportage sur un vol d’Air Canada qui a frôlé le désastre.
• Cameron Tulk, David Schnitman, Tania Pereira et Fadi Yaacoub, Toronto Star, pour avoir donné vie à un projet de recherche par lequel des reporters vérifiaient durant cinq jours l’exactitude de chaque question et réponse à la période des questions afin de déterminer dans quelle mesure les parlementaires fédéraux respectent la vérité.

Projet de l’année
• Jessica Botelho-Urbanski, Melissa Martin et Katie May, Winnipeg Free Press, pour «Ice Storm: Manitoba’s Meth Crisis», une série en sept parties documentant comment les méthamphétamines ravagent Winnipeg et détruisent des vies.
• Zane Schwartz, National Post/Calgary Herald, pour «Follow the Money», un projet de 18 mois qui a recueilli et analysé plus de cinq millions de dossiers à travers le Canada pour créer la première base de données centrale consultable sur les contributions politiques dans chaque province et territoire.
• Une équipe du Toronto Star pour «Medical Disorder», un travail de 18 mois pour recueillir, analyser et rendre compte de 27 000 dossiers disciplinaires et 1,4 million permis de pratique de médecins travaillant au Canada et aux États-Unis.

Reportage bref
• Jamie Ross, Globe and Mail, pour un article, à la suite de l’accident fatal des Broncos de Humboldt, expliquant ce que le hockey junior signifiait pour lui lors de son passage de l’adolescence à l’âge adulte quand il tentait de trouver un sens à sa vie.
• Jon Wells, Hamilton Spectator, pour l’histoire poignante d’un couple déterminé à sauver un homme de la peine de mort aux États-Unis pour un crime qu’il dit n’avoir pas commis.
• Patrick White, Globe and Mail, pour l’histoire d’une modeste attraction rurale, une plantation de tournesols, qui a été fermée en raison de la frénésie des adeptes des réseaux sociaux.

Sport
• Dan Barnes, Edmonton Journal/Edmonton Sun, pour un reportage sur le triste sort de Dorian Boose, qui a joué dans la NFL et gagné un championnat de la LCF avec les Eskimos d’Edmonton, et qui s’est retrouvé à vivre dans la rue pour finalement s’enlever la vie.
• Kevin Mitchell, Saskatoon StarPhoenix, pour la couverture en profondeur, sur une période de plusieurs mois, des suites de l’accident fatal des Broncos de Humboldt.
• Mary Ormsby, Toronto Star, pour avoir découvert de nouvelles informations indiquant que les échantillons de drogue du sprinter Ben Johnson ont été mal gérés il y a 30 ans, et pour un reportage sur le déclin cognitif et les problèmes personnels du légendaire boxeur George Chuvalo.

Photo de sport
• Bernard Brault, La Presse, pour une image d’un concurrent dépassant les ouvriers au cours des Jeux Olympiques de Pyeongchang.
• Ed Kaiser, Edmonton Journal/Edmonton Sun, pour une photo d’un joueur des Canucks de Vancouver fendant l’air alors qu’il tente un tir vers le but.
• Andrew Vaughan, La Presse Canadienne, pour une photo d’un combattant terrassé illustrant la brutalité des arts martiaux mixtes.

On peut consulter les candidatures mises en nomination sur le site web du CCJ à www.nna-ccj.ca. Le lien vers les candidatures finalistes se trouve sur le côté droit de la page d’accueil, juste sous la photo du Journaliste de l’année 2017.

Pour plus d’information, communiquez avec :
Paul Woods
Directeur exécutif
Concours canadien de journalisme
exec@nna-ccj.ca
905-719-8675