Les nominations sont dévoilées pour le Concours canadien de journalisme de 2020

TORONTO, le 18 mars 2021 – La couverture de la COVID-19, des reportages à la première personne et photos saisissantes aux enquêtes en profondeur et aux caricatures mordantes, a dominé à l’annonce des nominations pour le Concours canadien de journalisme de 2020.

Près de la moitié des finalistes ont été mis en nomination pour du travail relié d’une certaine façon à la pandémie.

Il y a 66 finalistes provenant de 20 organisations dans 22 catégories, incluant une nouvelle catégorie (reportage soutenu). Les finalistes ont été sélectionnés par des comités de trois juges dans chaque catégorie parmi les 926 candidatures soumises pour du travail accompli en 2020.

On annoncera les lauréats le vendredi 7 mai à 19h, HE. Le nom du ou de la journaliste de l’année 2020, choisi(e) parmi les gagnants de cette année sera aussi annoncé à ce moment-là.

Le Globe and Mail compte le plus de finalistes avec 18, en incluant deux dans chacune de ces quatre catégories : International (Prix Norman Webster), Grande Enquête (Prix George Brown), Présentation et Sport.

Les autres organisations comptant plusieurs finalistes sont :

• La Presse avec neuf
• Le Toronto Star avec huit, incluant une nomination partagée avec le Halifax Chronicle Herald
• La Presse Canadienne avec huit, incluant les trois finalistes de la catégorie de la Photo de nouvelle de dernière heure et deux finalistes dans les catégories Photo de sport et Photo de reportage
• Le Devoir avec quatre
• Le Halifax Chronicle Herald et le National Post avec trois chacun; l’une des nominations du Chroncicle Herald est partagée avec le Toronto Star
• Le Winnipeg Free Press et le Waterloo Region Record avec deux chacun

D’autres faits saillants sur les nominations de cette année :

• Cinq personnes sont finalistes dans deux catégories : Tom Blackwell du National Post pour l’Économie et l’International (Prix Norman Webster); Isabelle Hachey de La Presse pour la Chronique et le Reportage élaboré (Prix William Southam); Rachel Mendleson du Toronto Star (finaliste avec des collègues du Star) pour le Texte explicatif et Grande Enquête (Prix George Brown); Tristan Péloquin de La Presse pour le Texte explicatif et comme membre d’une équipe finaliste en Politique (Prix John Wesley Dafoe); et Grant Robertson du Globe and Mail pour le Texte explicatif (avec des collègues du Globe) et Grande Enquête (Prix George Brown).
• Grant Robertson a maintenant été finaliste 15 fois, à égalité au troisième rang de l’histoire du concours.
• Bruce MacKinnon (Caricature) et Mark MacKinnon (Prix Norman Webster pour le reportage international) sont tous deux en nomination pour une 12e fois.
• Isabelle Hachey est maintenant finaliste pour une 11e fois.
• Geoffrey York obtient sa 10e nomination comme membre de l’équipe du Globe and Mail dans la catégorie Politique (Prix John Wesley Dafoe).
• Melissa Martin du Winnipeg Free Press est finaliste pour une huitième fois, et une sixième année consécutive.
• Steve Russell du Toronto Star est aussi finaliste pour une huitième fois.
• Andrew Vaughan et Frank Gunn, tous deux de La Presse Canadienne, sont chacun en nomination pour une septième fois.
• Erin Anderssen du Globe and Mail, Gabrielle Duchaine de La Presse, Darryl Dyck de La Presse Canadienne et Paul Waldie du Globe sont finalistes pour la sixième fois.
• Le Kenora Miner and News a obtenu sa toute première nomination pour la catégorie de l’Éditorial (Prix Claude Ryan).

Il s’agit de la 72e année du programme de prix et de la 32e en vertu de la présente structure administrative. Le Concours a été créé par le Toronto Press Club en 1949 pour encourager et récompenser l’excellence du travail journalistique dans les quotidiens au Canada. Le concours est maintenant ouvert aux journaux quotidiens, agences de presse et sites de nouvelles en ligne dont les candidatures ont été approuvées par le conseil des gouverneurs du CCJ.

Grâce à la contribution de commanditaires, sept des prix parmi les 21 catégories ont été nommés en l’honneur d’importantes personnalités du journalisme, soit :

• Le Prix George Brown pour Grande Enquête (commandité par le Globe and Mail)
• Le Prix John Wesley Dafoe pour la Politique (commandité par Ron Stern)
• Le Prix E. Cora Hind Award pour le Journalisme spécialisé (commandité par le Nellie McClung Heritage Site)
• Le Prix Bob Levin pour le Reportage bref (commandité par le Globe and Mail)
• Le Prix Claude Ryan pour l’Éditorial (commandité par la famille Ryan)
• Le Prix William Southam pour le Reportage élaboré (commandité par la famille Southam)
• Le Prix Norman Webster pour le Reportage international (commandité par la famille Webster)

 

Les finalistes dans toutes les catégories :

Arts and Entertainment / Culture
Améli Pineda, Le Devoir, pour une enquête sur les accusations d’agression ou d’inconduite sexuelle de sept femmes contre l’humoriste Julien Lacroix.
Johanna Schneller, Globe and Mail, pour des chroniques traitant des sujets de l’identité de genre et de politique de genre dans le milieu artistique.
Jean Siag, La Presse, pour ses articles sur les inconduites et abus sexuels dans le monde du cirque.

E. Cora Hind Award for Beat Reporting / Prix E. Cora Hind pour Journalisme spécialisé
Aaron Derfel, Montreal Gazette, pour son travail dans le secteur de la santé et de la COVID-19.
Leah Gerber, Waterloo Region Record, pour son travail dans le secteur de l’environnement, plus particulièrement le bassin versant de Grand River.
Ariane Lacoursière, La Presse, pour son travail de couverture de la santé, plus particulièrement la COVID-19.

Breaking News / Nouvelle de dernière heure
La Presse Canadienne pour la couverture de la tuerie qui a causé la mort de 22 personnes en Nouvelle-Écosse.
The Globe and Mail pour la couverture l’écrasement d’un avion civil abattu en Iran causant la mort de 176 personnes, incluant des douzaines de Canadiens.
The Toronto Star pour la couverture l’écrasement d’un avion civil abattu en Iran causant la mort de 176 personnes, incluant des douzaines de Canadiens.

Breaking News Photo / Photo de nouvelle de dernière heure
Darryl Dyck, La Presse Canadienne, pour une photo de deux hommes se bagarrant lors d’une manifestation de Black Lives Matter à Vancouver.
Andrew Vaughan, La Presse Canadienne, pour une photo du corps de Gabriel Wortman, abattu par la police à une station-service après avoir tué 22 personnes lors d’une tuerie de 13 heures en Nouvelle-Écosse.
Chris Young, La Presse Canadienne, pour une photo montrant l’angoisse d’un homme alors qu’on démantèle le campement habité par des sans-abris à Toronto.

Business / Économie
Tom Blackwell, National Post, pour un reportage faisant le lien entre l’effondrement de Nortel et l’essor de Huawei.
Kathryn Blaze Baum, Tavia Grant et Carrie Tait, Globe and Mail, pour la mise en évidence de la façon dont la santé et sécurité de certains travailleurs de la chaîne d’approvisionnement alimentaire ont été compromises durant la pandémie..
Kenyon Wallace, Marco Chown Oved, Ed Tubb et Brendan Kennedy, Toronto Star, pour avoir révélé que le taux des décès dus à la COVID-19 étaient plus élevés dans les foyers à but lucratif que dans les autres types de résidences de soins à long terme.

Columns / Chronique
Isabelle Hachey, La Presse
André Picard, Globe and Mail
Richard Warnica, National Post

Editorial Cartooning / Caricature
Michael de Adder, Halifax Chronicle Herald/Toronto Star
Graeme MacKay, Hamilton Spectator
Bruce MacKinnon, Halifax Chronicle Herald

Claude Ryan Award for Editorial Writing / Prix Claude Ryan pour Éditorial
François Cardinal, La Presse
Heather Persson, Saskatoon StarPhoenix/Regina Leader-Post
Ryan Stelter, Kenora Miner and News

Explanatory Work / Texte explicatif
Kate Allen, Rachel Mendleson, Jennifer Yang et Andrew Bailey, Toronto Star, pour l’utilisation de graphiques, cartes et analyses afin de vérifier les hypothèses sur la façon dont la première vague de COVID-19 s’est répandue à Toronto.
Tristan Péloquin, La Presse, pour avoir expliqué concrètement les risques et dangers associés aux technologies d’intelligence artificielle comme la reconnaissance faciale.
Kathy Tomlinson and Grant Robertson, Globe and Mail, pour avoir passé au crible les documents de santé publique afin de poser une question fondamentale aux premiers jours de la pandémie : «À quel point le gouvernement canadien a-t-il suivi ses propres plans?»

Feature Photo / Photo de reportage
Nathan Denette, La Presse Canadienne, pour la photo d’une femme serrant sa mère dans ses bras, séparée par une toile de plastique qu’elle a confectionnée pour que la famille puisse continuer à se toucher malgré les restrictions liées à la COVID-19.
Steve Russell, Toronto Star, pour une image d’un couple mangeant sur la terrasse d’un restaurant malgré une forte pluie.
Fred Thornhill, Canadian Press, pour une photo d’un pagayeur profitant du petit matin sur la voie navigable Trent-Severn.

General News Photo / Photo d’actualité générale
Veronica Henri, Toronto Sun, pour la poignante image d’une mère dans un centre de soins de longue durée qui regarde sa fille à travers une fenêtre durant une séparation due à la COVID-19.
Jacques Nadeau, Le Devoir, pour une photo de la vie dans un centre de soins à long terme au Québec durant la pandémie, incluant un travailleur revêtu d’une combinaison «hazmat».
Carlos Osorio, Reuters, pour une photo qui démontre habilement les différences concernant la COVID-19 au Canada et aux É.-U. : un bateau de tourisme canadien sur la rivière Niagara était limité à six passagers, alors que le bateau américain était bondé.

Norman Webster Award for International Reporting / Prix Norman Webster pour Reportage à caractère international
Tom Blackwell, National Post, pour trois reportages qui dépeignent l’Oregon comme l’épicentre de l’agitation sociale et la destruction naturelle durant la saison électorale américaine.
Mark MacKinnon, Globe and Mail, pour avoir démontré comment Vladimir Poutine a changé la Russie, l’Europe de l’Est et le monde entier.
Nathan VanderKlippe, Globe and Mail, pour la couverture de la répression dans la région de Xianjiang en Chine.

George Brown Award for Investigations / Prix George Brown pour Grande enquête
Tom Cardoso, Globe and Mail, pour une enquête qui a révélé une discrimination systémique envers les Autochtones, les Noirs et les femmes en prison au sein du système correctionnel canadien.
Rachel Mendleson et Wendy Gillis, Toronto Star, pour une recherche approfondie sur la façon dont les forces policières usent de force physique contre les citoyens canadiens.
Grant Robertson, Globe and Mail, pour avoir dévoilé des preuves considérables démontrant que le gouvernement fédéral n’était pas prêt pour la pandémie parce que le Réseau mondial d’information en santé publique n’était plus fonctionnel.

Local Reporting / Reportage à caractère local
Karla Meza, Le Devoir, pour des reportages expliquant comment la COVID-19 a été particulièrement difficile pour les demandeurs d’asile cherchant à se bâtir une nouvelle vie au Canada.
Terry Pender, Waterloo Region Record, pour un reportage détaillé sur la façon dont un membre de l’escadron de la mort nazi de la Deuxième Guerre mondiale a évité la déportation malgré des preuves accablantes, dont la plupart sont demeurées cachées au public.
The Saskatoon StarPhoenix pour «Abandoned Saskatchewan», un travail de reconnaissance de la profonde métamorphose d’une province qui est si fière de ses origines rurales, mais qui s’urbanise de plus en plus.

William Southam Award for Long Feature / Prix William Southam pour Reportage élaboré
Isabelle Hachey, La Presse, pour «Cinq jours en zone rouge», un compte rendu à la première personne du travail dans un CHSLD.
Roger Levesque, Edmonton Journal/Edmonton Sun, pour une triste méditation sur un diagnostic de cancer terminal , reçu et finalement accepté, au cours d’une année où la mort semble rôder partout.
Jana G. Pruden, Globe and Mail, pour un examen approfondi de la façon dont une cause impliquant 13 accusations d’agression sexuelle a été entendue en cour, et de ce que cela nous apprend sur la manière dont le système judiciaire traite ce genre de crimes.

John Wesley Dafoe Award for Politics / Prix John Wesley Dafoe pour Politique
Bill Curry, Marieke Walsh, Paul Waldie, Geoffrey York et Jaren Kerr, Globe and Mail, pour un examen approfondi des questions de politique publique que soulève le scandale WE Charity et de l’organisation WE Charity elle-même.
Dan Fumano, Vancouver Sun, pour un reportage sur des allégations troublantes de racisme systémique au sein de la police de Vancouver.
Katia Gagnon, Kathleen Lévesque et Tristan Péloquin, La Presse, pour un portrait remarquable de «l’homme de l’ombre», Marc Bibeau, l’ancien grand argentier du Parti libéral du Québec, au sein duquel il aurait exercé une énorme influence.

Presentation/Design / Présentation/Conception graphique
Bob Bishop, Toronto Star, pour la conception graphique de la une qui utilise habilement les 50 États des É.-U. pour illustrer une élection dont l’issue ne sera certainement pas connue au moment où les lecteurs auront leur journal en main.
Laura Blenkinsop, Jeremy Agius et Timothy Moore, Globe and Mail, pour une approche interactive qui a aidé les lecteurs à se familiariser avec l’expérience vécue par des milliers de familles mexicaines qui ont dû chercher des proches disparus depuis le début de la «guerre contre les drogues» au Mexique il y a 15 ans.
• Une équipe du Globe and Mail, pour une expérience immersive présentant des photos qui documentent comment le Canada et ses alliés se préparent pour un avenir incertain façonné par les changements climatiques dans l’Arctique.

Project of the Year / Projet de l’année
Gabrielle Duchaine et Caroline Touzin, La Presse, pour avoir enquêté sur l’explosion de la pornographie juvénile sur l’Internet et avoir découvert comment les prédateurs s’y prennent en ligne pour profiter de la pandémie afin d’accroître l’exploitation et les abus envers les mineurs.
Le Devoir, pour son travail de documentation et d’enquête sur la façon dont la COVID-19 a affecté presque tous les aspects de la vie au Québec en 2020.
The Toronto Star, pour la réinvention de sa salle de rédaction afin d’offrir aux lecteurs un lien vital d’information et de conseils pour les aider à composer avec le pire désastre de santé auquel le Canada a fait face jusqu’ici.

Bob Levin Award for Short Feature / Prix Bob Levin pour Reportage bref
Erin Anderssen, Globe and Mail, pour son reportage émouvant sur une travailleuse qui a offert du réconfort aux résidants d’un centre de soins de longue durée pour qu’ils n’aient pas à passer leurs derniers moments seuls.
Louise Dickson, Victoria Times Colonist, pour l’histoire déchirante d’es efforts incessants d’une mère pour sauver son fils toxicomane.
Ben Waldman, Winnipeg Free Press, pour avoir souligné les tentatives d’une famille pour sauver la saison de hockey en parallèle avec les efforts à travers le pays pour maintenir les repères dans un monde bouleversé par la COVID-19.

Sports / Sport
Michael Doyle, Globe and Mail, pour avoir dénoncé les abus sexuels, psychologiques et physiques envers des athlètes d’élite par la personne la plus puissante du monde de l’athlétisme canadien.
Cathal Kelly, Globe and Mail, pour des chroniques sur le championnat de curling Brier, la légende du foot Diego Maradona et la banalité des entrevues d’athlètes.
Melissa Martin, Winnipeg Free Press, pour «First Nations Voices, Canada’s Game», un aperçu des coulisses de l’émission Hometown Hockey d’APTN, télédiffusée en langue crie.

Sports Photo / Photo de sport
Jacques Boissinot, La Presse Canadienne, pour l’image d’une skieuse acrobatique en fâcheuse position après avoir raté un saut.
Frank Gunn, La Presse Canadienne, pour la photo d’une collision entre un joueur des Maple Leafs de Toronto et le gardien des Hurricanes de la Caroline.
Leah Hennel, Globe and Mail, pour la photo d’une athlète olympique de water-polo s’entrainant dans une piscine de fortune fabriquée avec des bottes de foin recouvertes de toiles.

Sustained News Coverage / Reportage soutenu
Aaron Beswick, Halifax Chronicle Herald, pour avoir fourni de l’analyse et du contexte sur la violence qui a éclaté sur mer et sur terre à la suite de la décision des Micmacs de poursuivre leurs activités de pêche comme moyen de subsistance convenable conformément à une décision de la Cour suprême.
The Globe and Mail, pour la couverture de la dévastation causée par les infections de COVID-19 au sein des centres de soins de longue durée au Canada.
La Presse, pour la couverture de la crise qui a éclaté au Québec dans les centres de soins de longue durée durant la pandémie de COVID-19.

On peut consulter les candidatures mises en nomination sur le site web du CCJ à www.nna-ccj.ca. Le lien vers les candidatures finalistes se trouve sur le côté droit de la page d’accueil, juste sous la photo du Journaliste de l’année 2019 (Randy Richmond du London Free Press).

Pour plus d’information, communiquez avec :

Paul Woods
Directeur général
Concours canadien de journalisme
exec@nna-ccj.ca
905-719-8675