CHANGEMENTS ANNONCÉS AU CONCOURS CANADIEN DE JOURNALISME :

  • NOUVELLE CATÉGORIE «REPORTAGE SOUTENU» CRÉÉE
  • INSCRIPTION GRATUITE POUR LES ORGANISATIONS «BIENFAITRICES»

TORONTO, le 1er octobre 2020 – Une nouvelle catégorie de reportage soutenu a été approuvée par le conseil des gouverneurs du Concours canadien de journalisme.
Le conseil a aussi approuvé la suppression des frais d’inscription pour toutes les candidatures soumises par les organisations qui ont payé leur contribution annuelle de bienfaiteur avant le 1er décembre 2020.
Ces changements et quelques autres ont été approuvés par le conseil des gouverneurs lors d’une réunion tenue le 29 septembre 2020.
Voici un sommaire des changements en vigueur pour le concours de 2020, qui couvre le travail effectué lors de la présente année civile :

  • Une nouvelle catégorie, «Reportage soutenu», a été créée. Elle devient la 22e catégorie du concours. Cette catégorie vise à reconnaître un travail de reportage continu exceptionnel sur un seul sujet durant une période prolongée de semaines ou de mois. Le sujet peut trouver son origine de diverses façons, telles qu’à partir d’un événement imprévu, une série d’événements ou l’émergence d’une question importante. Cette catégorie n’est pas une alternative au Journalisme spécialisé; elle entend plutôt reconnaître le reportage continu d’un sujet spécifique qui ne constitue pas en soi une «spécialité» dans le sens traditionnel du terme.
  • Les frais d’inscription pour les «organisations bienfaitrices» seront supprimés pour toutes les candidatures. Les organisations bienfaitrices sont les organes de presse qui paient une contribution annuelle, telle que déterminée par le conseil des gouverneurs, avant le 1er décembre. Pour les autres participants, les frais d’inscription demeurent les mêmes à 50 $ + TVH par candidature.
  • Les délais d’inscription ont été prolongés de deux semaines : les candidatures seront acceptées entre le 1er décembre et le 15 janvier. Comme ce fut le cas pour le concours de 2019, les dates de fermeture des candidatures pour les diverses catégories seront échelonnées à partir du 9 janvier. On pourra trouver les dates exactes pour chaque catégorie sur le site web du CCJ.
  • Les exigences de divulgation concernant le travail effectué par des journalistes pigistes ou contractuels ont été changées. Les journalistes qui effectuent du travail à titre de pigiste ou de contractuel demeurent admissibles au concours pourvu qu’ils respectent les critères d’admissibilité comme indiqués dans les règles de candidature. Pour aider les administrateurs à déterminer leur admissibilité, toutes les candidatures devront dorénavant stipuler si le travail soumis a été effectué par un employé (permanent ou temporaire) ou par une personne travaillant comme pigiste ou contractuel.
  • Les procédures concernant la façon dont les candidatures sont attribuées aux personnes qui ont effectué le travail soumis ont été ajustées.
  • De nouvelles procédures ont été établies concernant le compte rendu des résultats de la part des juges en chef dans chaque catégorie afin de s’assurer de l’exactitude des résultats.

Conformément à une pratique de longue date, tous les changements approuvés par le conseil des gouverneurs du CCJ sont en vigueur pour le concours de 2020, qui couvre le travail publié entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020.
De plus amples informations sur ces changements sont disponibles en ligne :

Le Concours canadien de journalisme a été créé en 1949 pour encourager et récompenser l’excellence du travail journalistique dans les quotidiens du Canada. Le concours est aussi ouvert aux agences de presse et autres organisations canadiennes (à l’exception des téléradiodiffuseurs et magazines) qui publient du contenu original au moins cinq jours par semaine.

Pour plus d’information, communiquez avec :

Paul Woods
Directeur général
Concours canadien de journalisme
exec@nna-ccj.ca
905-719-8675