Le Prix du Conseil des gouverneurs est décernée à Kathy Gannon

AFGHANISTAN ATTACKS UNDER THE GUNKathy Gannon, la reporter primée d’Associated Press pour ses reportages en Afghanistan, et qui travaille maintenant au Pakistan, a reçu le Prix du Conseil des gouverneurs du CCJ, qui est rarement décerné, lors du gala du Concours canadien de journalisme qui se tenait le 13 mai, 2010 au Musée de la guerre à Ottawa. Le prix fut présenté par Margo Goodhand, du Winnipeg Free Press et Alain Guilbert, d’Ottawa, qui siègent tous deux au Conseil des gouverneurs du CCJ.

Mme Gannon, qui est native de Timmins, en Ontario, est à l’emploi de l’ AP depuis 1988. Elle a travaillé au Pakistan et en Afghanistan pendant la période qui a englobé la mort mystérieuse du dictateur pakistanais Zia-ul Haq, le retrait des soldats russes de l’Afghanistan et la guerre civile dans ce pays entre les factions islamistes. Elle était à Kaboul quand les Talibans ont pris le pouvoir et fut la seule journaliste autorisée à retourner à Kaboul par les Talibans dans les semaines qui ont précédé leur effondrement en novembre 2001.

Elle a reçu deux prix décernés par les directeurs de la rédaction d’Associated Press pour sa couverture des deux points les plus chauds de la planète : le Pakistan et l’Afghanistan. Elle a aussi reçu deux doctorats honorifiques, un de l’Université Laurentienne à Sudbury et l’autre de l’Université Nipissing, à North Bay. Elle a aussi occupé le poste de directrice des nouvelles municipales pour le Kelowna Daily Courier. Elle vit au Pakistan avec son mari et sa belle-fille.

Le Prix des gouverneurs du CCJ contient l’inscription suivante : « Kathy Gannon d’Associated Press a couvert l’Afghanistant plus longtemps que tout autre journaliste canadien. Pendant plus de deux décennies, ses textes ont permis au monde entier d’en savoir plus sur l’intervention soviétique, la guerre civile, l’arrivée des Talibans et la campagne des troupes de l’OTAN. Et pendant toute cette période, elle a continué de parler du peuple afghan. Pour sa perspicacité, son courage et son dévouement, le Concours canadien de journalisme est fier de remettre à Kathy Gannon le Prix des gouverneurs. »

Dans son livre « I Is For Infidel, From Holy War to Holy Terror. 18 Years Inside Afghanistan », elle avance, comme si de rien n’était, qu’Oussama ben Laden aurait bien pu être sous la protection du régime militaire pakistanais. Son livre fut publié en 2006, cinq ans avant les événements qui ont conduit à la mort de ben Laden.